Comment choisir son ascenseur

24 Juin, 2020



Comment choisir un ascenseur, telle est la question que l’on se pose avant l’acquisition de ce moyen d’élévation. Que se soit des contraintes liées à l’espace, environnementales, ou économiques, tous ces facteurs sont à prendre en compte pour l’achat d’un élévateur. Au travers de cinq étapes, nous avons conçu un petit guide d’ascenseur qui vous aidera a élaborer les critères de choix d’un ascenseur. Ces choix influenceront bien évidemment la consommation d’énergie de l’ascenseur.

La première étape consiste en faire un état des lieux spatiaux. Définir l’espace et la contraire architecturale dans lequel l’ascenseur sera installé. S’incorpora-t-il dans un bâtiment déjà existant, est-il prévu pour une construction neuve ? Le type d’exploitation de la construction est-il tertiaire ou résidentiel ? Ces critères vont ainsi influencer le choix du type d’ascenseur.

L’étape deux consiste alors en cette définition du type de technologie de l’ascenseur.

On dénombre actuellement sur le marché quatre types de technologie d’élévation. Les appareils électriques, électro-mécanique, hydrauliques et pneumatiques.

Les ascenseurs électriques, en majorité en fonctionnement, se composent d’un moteur électrique, d’une poulie, d'un tracteur et d'un câble de traction. Ils sont nommés électriques car la traction est effectuée par un moteur de source énergétique électrique. La cabine est suspendue à une extrémité de câble, l’opposant à un contrepoids.

Un ascenseur électromécanique fonctionne de la même manière qu’un ascenseur électrique conventionnel mais avec des détails différents au niveau de la machinerie.

Les ascenseurs hydrauliques possèdent ,eux, soit un système de propulsion direct, soit un fonctionnement par vérin alimenté d’huile sous pression. Un article avait déjà été consacré aux ascenseurs hydrauliques que vous pouvez retrouver en suivant ce lien : https://ascenseurspneumatiques.fr/blog/option_de_ascenseur_hydraulique

Enfin, les ascenseurs pneumatiques fonctionnent par l’énergie de l’air et par la condition de vide. Cette condition consiste en une cavité verticale, à la pression plus faible que la pression atmosphérique, dans laquelle circule la cabine.

La troisième étape de ce guide d’ascenseurs consiste en définir les aspects techniques de charge et de vitesse souhaitées. Cette charge peut être définie de deux manières : le besoin physique, par exemple soulever X tonnes, ou bien par la surface minimum souhaitée, par exemple, le transport de 4 personnes. Le choix de la vitesse influera donc sur le temps d’attente et de déplacement mais dans le cas des ascenseurs privatifs, la vitesse ne pourra excéder les 0,15m/s.

La quatrième étape est le choix de l’habillage de l’ascenseur. Il est en lien avec les choix esthétiques de l’ascenseur, mais également un choix de considération mécanique de résistance. Des règles sont à prendre en compte telles que l’habillage en panneaux pleins en bois ou en panneaux stratifiés pour le résidentiel et le tertiaire, et des panneaux métalliques dans les transports publics ou dans l’industrie. Les cabines vitrées peuvent, elles, être installées dans un ascenseur aux gaines vitrées. Pour les ascenseurs privatifs, nous vous proposons chez PVE ce choix d’ascenseurs pneumatiques panoramiques ouverts sur son environnement.

Enfin la cinquième et dernière étape n’est autre que la sélection des options et accessoires qui permettront d’améliorer le confort, l’esthétique ou encore les performances de l’ascenseur.

Pour plus d’informations complémentaires, nous serons ravis de vous aider dans le choix de votre futur ascenseur via l’adresse mail info@ascensoresneumaticos.es. Vous pouvez également suivre notre page web sur ce lien : https://ascenseurspneumatiques.fr/

Voir tout